SOPHROLOGIE et MIEUX-VIVRE

SOPHROLOGIE et MIEUX-VIVRE

LA SOPHROLOGIE APPLIQUEE AUX PERSONNES ÂGEES

Dès 1975, les médecins, psychiatres et psychologues se sont intéressés aux incidences de la sophrologie chez les personnes âgées. Depuis, les rapports d'études qui se sont succédés n'ont céssé de démontrer les bienfaits de la méthode auprès des personnes vieillissantes. Il est maintenant clairement établi qu'en visant au renforcement structurel de la personnalité et au développement unitaire de la personne , la sophrologie

*aide à prolonger la vie indépendante et autonome,

*tend à réduire la phase de déclin.

 

La méthode s'inscrit à la fois dans un cadre

 

individuel

*comme une démarche corporelle adaptable,

*comme la capacité à adopter une attitude réaliste de prise en compte et de gestion de son propre vieillissement,

*comme régulation psycho-affective

*comme une démarche de confort pour la personne, pour la famille, pour le personnel en charge.

 

collectif

Comme une démarche d'animation globale de la personne âgée dans son cadre de vie.

 

OBJECTIFS

Les ateliers de groupe ont pour but d'aider la personne à

*se percevoir et vivre autrement qu'à travers la douleur et la maladie

*reconnaitre et accepter ses limites et ses régressions de manière positive

*devenir et redevenir une source de bien-être

*réussir à se concentrer sur son corps, l'évaluer, l'accepter positivement, se l'approprier, le maîtriser.

 

ORIENTATIONS

Les programmes consistent à

*l'entraînement de la concentration sur soi et sur son corps

*l'entraînement de la concentration sur un objet

*la recherche du lâcher-prise

*l'utilisation d'un état de détente pour effectuer un travail en conscience

*la maîtrise de soi dans la posture, l'équilibre, l'amélioration de la respiration et de la sensorialité.

 

 

OBSERVATIONS

L'animation régulière des ateliers regroupant des personnes du 3ème et 4ème âge démontre une évolution quasi similaire dans chaque groupe étudié :

*Disparition du repli sur soi et de l'individualisme,

*investissement et motivation,

*développement des capacités d'adaptation aux situations nouvelles,

*augmentation de la capacité d'attention et de concentration,

*réconciliation avec le corps,

*évolution de la capacité respiratoire,

*évolution de la fonction d'équilibration,

*amélioration de la perception des sensations.

 

L'ATTITUDE PEDAGOGIQUE

L animation d'un atelier de sophrologie avec les membres du 3ème et 4ème âge nécessite la prise en compte de facteurs importants :

Le sophrologue reste conscient que la personne âgée est encline à

*des phénomènes de résistances aux changements,

*la peur de l'inconnu,

*la crainte de ne pas maîtriser l'exercice.

 

de ce fait les programmes sont adaptés

aux capacités de chacun,

à la mobilité physique,

à la compréhension (vocabulaire, audition...)

 

Le sophrologue doit aussi reconnaître et apprécier les différentes motivations :

apprendre, découvrir, essayer,

changer,

se calmer...

 

La démarche proposée est donc progressive.

les exercices sont

de courte durée,

susceptibles d'être réalisés par chacun,

destinés à entraîner la satisfaction de la découverte et la valorisation.

 

La sophrologie appliquée à la gérontologie participe à uen action prophylactique des effets du vieillissement. Il est donc nécessaire que les personnes désirant participer aux ateliers de relaxation dynamique présentent dans leur structure, un degré d'autonomie suffisant.

 



12/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres