SOPHROLOGIE et MIEUX-VIVRE

SOPHROLOGIE et MIEUX-VIVRE

LA SOPHROLOGIE AU SERVICE DES ENFANTS

Aujourd'hui, en épousant la vie trépidante des adultes qui les entourent, les enfants adoptent bien malgré eux tout le stress qui s'y rapporte.

Les pédiatres rencontrent de plus en plus de très jeunes victimes de ce stress chronique et une enquête de l'INSEE révèle que 5% de la population enfantine souffriraient à ce jour, de pathologies anxieuses.

Rythmes épuisants, classes surchargées, examens fréquents, absence des parents ou attention insuffisante de leur part, violence, racket... les enfants ne trouvent désormais plus leurs  marques et ressentent de l'insécurité. Déconcertés, ils éprouvent alors des difficultés à canaliser leur énergie, ne parviennent plus à se concentrer et ne prennent pas conscience de leurs capacités. Ils s'installent alors, dans le circuit vicieux de la démotivation, puis de la dévalorisation.

 

Pour exprimer leurs angoisses, ils mettent en place des stratégies censées calmer leurs tourments en se repliant sur eux-mêmes ou au contraire, en développant de l'agressivité envers les autres.

D'autres encore, passent du simple trac au TOC (troubles obsessionnels compulsifs) et de la simple inquiétude au TAG (troubles anxieux généralisés).

 

Il est clair que le désarroi de ces enfants réclame une attention bien spécifique.

 

Les pédiatres considèrent aujourd'hui que parce qu'elle apporte au jeune sujet les outils nécessaires pour éveiller en lui toutes les dimensions de son être, la sophrologie est particulièrement appropriée pour lui permettre de trouver son équilibre et faire face aux évènements difficiles à maîtriser.

 

OBJECTIFS

 

Par son approche phénoménologique, la sophrologie intervient sur plusieurs plans:

 

La  conscientisation du schéma corporel.

La sophrologie amène l'enfant à

la connaissance de son corps et à l'élaboration de son schéma corporel.

Il développe ainsi ses bases motrices,

prend conscience de sa posture, de sa latéralité

gagne en précision gestuelle.

 

Le développement des bases perceptives et sensorielles.

L'enfant amplifie la perception de son environnement :

Conscientisation des objets qui l'entourent (couleur, forme, odeur, contours, mouvement, fonction).

Il intègre alors la notion de la dimension et de l'espace qu'il occupe puis, découvre l'importance de la groupéité et de la famille.

Il trouve sa juste place parmi les autres et accroît l'harmonie dans ses rapports aux autres.

 

La découverte et l'épanouissement de sa personnalité.

Il développe ses fonctions mentales :

attention, concentration, mémorisation,

raisonnement,imagination, etc...

Grâce à la gestion des phénomènes mentaux, visuels et auditifs, il évite les automatismes prématurés et s'approprie plus facilement le savoir.

 

En participant au développement de l'enfant au niveau moteur, affectif, intellectuel et social, la sophrologie contribue

à la diminution des troubles du comportement.

Elle agit sur l'agressivité,

l'apathie,

les difficultés de communication, (timidité, bégaiement...),

la suractivité,

l'instabilité psychomotrice.

Elle aide considérablement à la disparition des phobies scolaires :

anxiété,

insomnie,

tics,

énurésie...

Et il est aujourd'hui largement démontré que l'entraînement sophrologique permet d'obtenir des résultats satisfaisants sur les problèmes d'apprentissage, d'attention, de concentration et de mémoire (dysgraphie, dyslexie...)

 

TECHNIQUES

 

L'approche ludique de la méthode rend la sophrologie tout à fait abordable aux jeunes enfants à partir de 4 ans. Avant cet âge, il s'agira davantage de relaxation que de sophrologie pure, mais celle-ci se montre tout aussi bénéfique pour les plus petits. Les enfants y participent avec beaucoup de bonheur et d'intérêt. Il n'est d'ailleurs pas rare de les voir, une fois rentrés chez eux, reproduire les exercices avec enthousiasme et plaisir.

 

Les séances commencent toujours par quelques minutes d'apaisement. Les participants oublient l'agitation extérieures et se mettent à l'écoute de leur corps.

Leur imagination est mise à profit à chaque exercice. Ils comprennent qu'ils ne pratiquent pas pour gagner quelque chose mais pour évacuer les tensions accumulées.

La respiration leur permet d'acquérir

des outils d'autonomie,

des automatismes de détente et de lâcher prise qu'ils peuvent réutiliser quand ils en ressentent le besoin.

 

La sophrologie pédagogique se pratique généralement en groupe.

La sophrologie thérapeutique peut quand à elle, nécessiter un accompagnement individuel dès lors qu'il s'agira de traiter une problématique spécifique.

 

 

Petit exercice pour calmer les enfants

relaxation de la grenouille.mp3

 

Interventions en milieu scolaire, sportif, culturel, ou en cabinet dans le cadre d'activités extra-scolaires.

 

Me contacter pour plus d'informations.

 

 

VOTRE CONTACT

 

 

 



10/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres